Nouveau départ

Nouveau départ

A long time ago

Plus de deux ans se sont écoulés depuis le dernier article publié sur ce blog et, en y repensant, c'est fou tous les événements qui ce sont déroulés pendant tout ce temps !

La pandémie est passée par là bien sûr, ainsi que de nombreux autres changements plus personels : fin d'un projet et changement de boulot, déménagement en Gironde, rencontres, rupture, déménagement à Vannes, remises en question, rencontres, déconstructions, bilan de compétences, fin de boulot, et j'en passe.

Tous ces évènements ont profondément impacté la personne que je suis aujourd'hui ainsi que mes aspirations et mes envies. D'où ce nouveau départ, ce nouveau voyage.

Partir à la rencontre...

... de moi-même

Cette phase d'introspection et de remise en question démarrée il y a près d'un an n'est que le début d'un long chemin, voire d'un chemin sans fin. Ce besoin de me ressourcer et de me recentrer sur moi-même a grandement conditionné le moyen de locomotion choisi pour ce voyage : le vélo.

Peu ou pas de surprise puisqu'il s'agit de l'illustration de ce billet, le choix n'est cependant pas anodin. L'idée d'utiliser une voiture ou un van aménagé, bien que tentante, n'était absolument pas alignée avec mes convictions personnelles, l'urgence climatique actuelle et, plus prosaïquement, le prix du baril de pétrole. J'ai longuement hésité à partir à pied avec mon sac à dos avant, finalement, d'opter pour le vélo, moyen de transport que j'utilise au quotidien et que j'affectionne tout particulièrement !

Le fait de partir avec tout le nécessaire pour bivouaquer est un choix logique : c'est l'assurance de moments de solitude choisis et d'une plus grande liberté dans mes déplacements. Vivement les premières soirées, perdu, seul au fond des bois (ou au bord d'une rivière, au bout d'un champ, dans le jardin d'un illustre inconnu, ...)

Mon beau Genesis CDA 20 qui vole la vedette à la presqu'île de Berder
Mon beau Genesis CDA 20 qui vole la vedette à la presqu'île de Berder

... de collectifs, d'écolieux, de lieux de vie alternatifs

Après avoir habité pendant près de dix ans dans diverses colocations, un besoin d'isolement et d'espace personnel m'a finalement poussé à me tourner vers un habitat individuel. Si ces besoins ont été nourris pendant les 3 dernier mois, force est de constater que ce type d'habitat est, comme je m'en doutais, loin d'être parfaitement aligné avec mes besoins et surtout, avec mes valeurs.

Le voyage sera donc ponctué de séjours dans tout plein de collectifs, d'écolieux ou de lieux de vie alternatifs pour découvrir différentes manières de vivre ensemble.

L'objectif étant de trouver LA formule (si tant est qu'elle existe) qui combine les avantages de la vie en collectif et en logement individuel sans aucun des inconvénients inhérents à ces modes de vie. Oui, je sais, je rêve. :)

... de nouvelles activités

Après plus de 15 ans passés à étudier puis à bosser dans l'informatique et bien que je trouve mon activité toujours aussi stimulante intellectuellement, le manque d'alignement de ce domaine avec mes convictions personnelles et besoins profonds m'a poussé à envisager une reconversion professionnelle.

Besoin de plus d'extérieur, de plus de relations sociales, d'interactions humaines, de davantage de concret, voici ce qui ressort de trois mois de bilan de compétences. Les activités pouvant correspondre à ces critères sont bien sûr très nombreuses. D'où cette idée, cette envie, d'expérimenter le WWOOFing (des volontaires sont nourris, logés et formés, généralement par des fermes ou des collectifs, en échange de quelques heures de travail hebdomadaire) et de contribuer à des chantiers participatifs.

... de Madrid

Parce qu'il est plus que temps d'aller rendre visite à un très bon ami qui subodore. ;)

... des autres

Parce qu'il s'agit d'une composante essentielle de tout voyage, de toute vie, ce voyage sera placé sous le signe de la rencontre. Les activités mentionnées précédemment permettront, entre autres, de rencontrer de nombreuses personnes d'horizons (je l'espère) très différents. J'espère également avoir l'occasion de rencontrer plein de fanas de vélo accueillant des voyageurs tels que moi (grâce au site warmshovers), des curieux à qui ma monture donnera envie d'engager la conversation, d'autres voyageurs dont je croiserai le chemin, ...

Que ce soit sur la route, dans un collectif, au cours d'un WWOOFing ou d'un chantier participatif, que ce soit des connaissances, des amis ou d'illustres inconnus, qu'il s'agisse d'une rencontre éphémère ou non, j'ai hâte de rencontrer les personnes qui marqueront définitivement mon voyage de leur empreinte.

Le voyage, concrètement

Départ prévu le samedi 30 avril de Vannes, pour une durée indéterminée.

Après un passage en région parisienne puis en Picardie pour, respectivement, un anniversaire et revoir ma famille, direction plein Sud jusqu'à Orléans afin de longer la loire à vélo jusqu'à Saint-Nazaire. Ensuite, on continue vers le Sud en suivant l'EuroVélo 1 jusqu'en Gironde où les plans deviennent beaucoup plus flous. Une chose est sûre : l'objectif d'atteindre Madrid m'incitera à continuer ma route toujours plus au Sud, qu'importent les montagnes et les nombreux kilomètres pour y parvenir. Une fois passé par Madrid, retour prévu en France pour aller visiter le Sud-Est, un coin que je connais très mal et où beaucoup d'amis habitent : l'occasion idéale pour assouvir ma soif de découvertes et le plaisir de revoir de vieilles connaissances.

Bien entendu, j'ai l'intention de visiter des écolieux et communautés et de rendre visite à des amis tout le long de ma route.

Voilà, très approximativement, ce que ça donne en dessin avec, en rose, les amis et la famille et en bleu, quelques écolieux et communautés que j'ai remarqués, voire contactés. Pour les uns comme pour les autres, la liste est loin d'être exhaustive.

La carte (approximative) de mon voyage.
Une chose est sûre : le dessin ne fait pas partie de mes talents !

Enfin, il est important de préciser que cet itinéraire est très loin d'être figé. Bien au contraire, j'aspire à le faire vivre, à le faire évoluer, au fur et à mesure des rencontres, des conseils, des envies.

Comme lors de mes précédentes pérégrinations, j'ai envie de partager mon aventure et (surtout) d'en conserver une trace concrète. Cette fois cependant, pas (ou très peu) d'articles de blog de prévus : ces derniers prennent en effet énormément de temps à rédiger, à mettre en forme et à publier or, pour ce voyage, j'ai davantage envie de consacrer mon temps à moi-même et aux autres plutôt qu'à ce blog.

C'est pourquoi j'ai opté pour une carte interactive que je tacherai de mettre à jour régulièrement en y ajoutant les étapes successives de mon voyage et en vous partagent mes découvertes, mes ressentis.

Le principal étant dit concernant ce nouveau départ, ce nouveau voyage, il est grand temps pour moi de m'atteler aux ultimes préparatifs qui précèdent cette superbe aventure qu'il me tarde de démarrer.

Au plaisir de vous (re-)rencontrer au cours de ce périple !

Recevoir les derniers articles par mail

Pour ne plus rater un seul article, il vous suffit de vous inscrire.
Dés qu'un nouvel article sera publié, vous le recevrez directement par mail.