L'île de Rhodes

L'île de Rhodes

Me voilà en Grèce depuis plus d'une semaine maintenant. Après quelques jours à Athènes, j'ai pris le ferry pour l'île de Rhodes.

Situation

Coincée entre la mer Egée et la mer Méditerranée, à quelques miles des côtes turques, l'île de Rhodes est la plus grande du Dédocanèse.

Pour y accéder, j'ai pris le ferry depuis Pirée, juste à côté d'Athènes. Comptez tout de même 17 heures pour arriver à Rhodes, c'est long !

Durant mon séjour à Rhodes (la ville), principale ville de Rhodes (l'île), j'ai séjourné à Stay Hostel, une sympathique auberge de jeunesse à taille humaine et fraichement rénovée. Idéalement située dans la ville, c'est un bon point de départ pour se déplacer par la suite, que ce soit dans la ville de Rhodes ou aux alentours.

Activités

La vieille ville

Première chose à faire à Rhodes, bien évidemment: visiter la vielle ville ! Des rues pavées parfois très (trop !) commerçantes serpentent entre de vieux bâtiments entièrement en pierre.

Bien entendu, puisqu'il s'agit d'une ancienne forteresse, cette dernière est entourée de remparts. Je vous conseille d'ailleurs vivement de faire le tour de ces derniers depuis l'extérieur. Les chemins sont calmes et la vue magnifique.

Snorkeling puis farniente à Oasis beach

Le long du port de plaisance, de très nombreux stands vous proposent de découvrir les fonds marins, de faire du snorkeling, de la plongée, de la pêche, du parachute ascensionnel et bien d'autres activités.

En passant par hasard devant l'un d'eux, je me suis laissé tenter par un départ immédiat. Au programme: snorkeling (plongée avec masque et tubas) à proximité de Kallithea suivi d'une étape à Oasis beach avant de regagner Rhodes.

Bonne surprise dans l'ensemble ! Les paysages sont superbes et la mer est claire (et chaude !). Nager dans ces conditions est un pur bonheur.

Il est possible de manger à Oasis beach avant de repartir pour Rhodes bien que je vous le déconseille. La qualité est plutôt moyenne, préférez prolonger votre séance de snorkeling à proximité de la plage où les fonds marins sont tout aussi intéressant (voire davantage) que sur le site précédent.

La vallée des papillons

Située à une vingtaine de kilomètres, la vallée des papillonsest facilement accessible en bus depuis la ville de Rhodes. Comptez 45 minutes à une heure pour vous rendre sur place (5.20€ le billet).

Cette vallée est réputée, comme son nom l'indique, pour ses papillons. Ces derniers viennent s'y installer durant l'été. Malheureusement, une fois la saison passée, les papillons sont partis depuis longtemps. Ne reste donc plus qu'une très courte balade à faire dans les sous bois en suivant un ruisseau et en croisant quelques cascades. Certes le cadre est magnifique et la fraicheur bienvenue, cependant l'ensemble du chemin est entièrement aménagé et assez fréquenté, l'endroit perd donc un peu de son charme.

Un conseil, hors saison évitez cet endroit (ou du moins, n'en faites pas une priorité). Vous perdrez bien plus de temps (et d'argent) dans le bus (10.40€ l'aller / retour) que dans la vallée (3€ l'entrée). Étant donné que l'endroit était encore un peu fréquenté au début du mois d'octobre, j'imagine qu'en haute saison, les visiteurs sont tout aussi nombreux que les papillons...

Le colosse de Rhodes

Cette statue d'Hélios, le dieu Soleil, était considérée comme la sixième des Sept merveilles du monde pendant l'Antiquité. Située à l'entrée du port sa hauteur dépassait trente mètres. (Merci wikipédia pour toutes ces informations.)

Cependant ne rêvez pas, cette statue n'existe plus aujourd'hui. Elle est cependant indiquée sur Google Maps, si jamais vous souhaitez vérifier. ;)

Rhodes en quelques mots

Les activités potentielles sont nombreuses sur l'île de Rhodes mais le service de bus est insuffisant pour pouvoir se déplacer facilement. J'avais initialement prévu de me rendre au sommet du mont Attavyros d'où la vue est semble-t-il magnifique. Il est possible d'y accéder à pied depuis Embonas malheureusement les bus desservant cette ville sont très peu nombreux et à des horaires incompatibles avec une randonnée de quelques heures.

Si j'avais un peu mieux organisé mon séjour (rêvons un peu), j'aurai opté pour la location d'un scooter de manière à m'affranchir des problèmes de transport.

La vieille ville de Rhodes est très impressionnante. Non seulement par son architecture mais aussi et surtout pour l'agitation qui y règne. Rien d'étonnant à cela puisque Rhodes est une ville très touristique. Trop touristique à mon gout.

Quelques photos