Col de la Forclaz et Pointe de La Rochette

Col de la Forclaz et Pointe de La Rochette

Fraichement arrivé en Haute-Savoie, je suis rejoint par Kéké, avec qui nous avions prévu de faire quelques jours de rando le long du GR® 96. La météo et notre motivation n'étant pas au beau fixe, nous nous sommes finalement rabbattu sur une randonnée bien plus facile.

Le parcours

Le départ de cette randonnée se trouve à Verthier. S'aggissant d'une randonnée de type "aller-retour" (je n'ai pas trouvé de meilleur terme), vous devinerez que l'arrivée également. :)

Un conseil si vous venez en voiture ce qui sera probablement le cas, garez-vous rapidement une fois arrivé à Verthier. Voire, si comme nous vous ne voulez pas vous embêter à trouver une place, n'hésitez pas à vous rendre de l'autre côté de la départementale à proximité de l'atterrissage de Doussard, très prisé par les parapentistes et près duquel de nombreux parkings sont disponibles.

Une fois garé, il vous suffit de suivre la route, de traverser un petit pont en pierre et vous voilà à proximité du départ de la randonnée. Cette dernière suit le tracé du GR® 96, vous n'aurez donc aucun mal à la suivre, que ce soit à l'aller ou au retour.

Jusqu'au col de la Forclaz, l'ensemble de la montée à lieu en sous bois. Les points de vue sont rares mais mis à part quelques passages assez pentus, la montée s'effectue plutôt tranquillement.

Comme vous le découvrirez en arrivant au col de la Forclaz, ce dernier est très fréquenté. Et pour cause ! Plusieurs restaurants d'altitude y sont implantés et comme vous pouvez le découvrir sur les photos à la fin de cet article, il s'agit d'un endroit très prisé par les parapentistes qui décollent un peu plus haut.

En ce qui nous concerne, nous avons été rejoint au sommet (accessible en voiture) par Dom, notre hôte pendant notre séjour en Haute-Savoie. Nous avons mangé au Chalet La Pricaz. Sans être exceptionnelle, la nourriture y est plutôt bonne et les serveurs agréables.

Une fois notre repas terminé, Dom nous a accompagné jusqu'au départ parapente. Tandis qu'il s'en repartait, clopin-clopant à cause de son genou douloureux, nous avons pris le temps de digérer en profitant du spectacle des dizaines de parapentistes qui s'élancent de ce décollage avant "d'enrouler du thermique" à proximité. Le soleil est au rendez-vous, la vue sur le lac est magnifique et le bruissement des voiles autour de nous très reposant.

Avant que nos paupières commencent sérieusement à se fermer, nous décidons de nous mettre en route pour la Pointe de La Rochette située à moins de trois quarts d'heure de marche.

La montée est assez difficile lorsqu'on a le ventre plein et le regret de ne pas s'être laissé aller à une petite sieste mais le sommet arrive rapidement et la vue est tout simplement splendide. Si le lac n'est pas visible une fois sur la pointe, on peut en revanche profiter d'une très belle vue sur les massifs alentours et notamment sur le sommet de la Tournette culminant à 2351 mètres.

Après avoir profité de ces paysages magnifiques, nous entamons finalement le chemin du retour. Les grandes jambes de Kéké et son rythme soutenu m'ont obligé à trottiner derrière lui pour ne pas me faire distancer, sans doute un très bref aperçu de ce que doit vivre un trailer. :)

Quelques photos