Costa Rica: Arenal Volcano

Costa Rica: Arenal Volcano

Après une journée de rafting sur le Rio Pacuare avec Alexis, changement total de décor puisque nous sommes à Fortuna. Il s'agit d'une ville très (trop) touristique et pour cause puisqu'elle est située à proximité d'Arenal, le volcan le plus connu du Costa Rica.

Bien entendu, si nous sommes à Fortuna c'est (comme tout le monde) pour voir le fameux Arenal Volcano de plus près. Une fois n'est pas coutume, nous avons opté pour un voyage organisé. Si de prime abord le prix peut paraitre élevé pour une journée (75$), lorsqu'on additionne l'entrée de chaque parc national / propriété privée (15$ la plupart du temps), les transports entre chaque site (généralement en taxi), le guide et les repas, on se rend compte que la tranquillité d'esprit à un prix et qu'il n'est pas si élevé.

Arenal Volcano

Première étape de cette journée: l'ascension du volcan Arenal. Du moins d'une partie du volcan puisque l'escalade du sommet est interdite.

La navette nous dépose à un quart d'heure d'un bâtiment en bois servant de camping qui est situé au bord d'un lagon magnifique (Lagito Dos).

Il faut compter environ 2h à 2h30 de montée pour arriver à proximité du sommet en profitant du paysage. Et quel paysage ! L'air est extrêmement humide dans cette jungle incroyable. La pluie fait plusieurs fois sont apparition bien que nous soyons en plein milieu de la saison sèche. Augusto, notre guide, nous expliquera par la suite: "la saison sèche, c'est les 3 mois de l'année où il pleut un peu moins que d'habitude".

Tout le long de la montée, Augusto nous explique les différentes techniques adoptées par la végétation pour grappiller le moindre rayon de soleil disponible. Ces derniers sont rares sous la végétation luxuriante et l'ingéniosité dont font preuve certaines espèces est bluffante. Entre les arbres mouvants (si, si), les troncs étrangement perpendiculaires (qui poussent horizontalement pour chercher un rayon de soleil puis se redresse une fois trouvé), la réutilisation des troncs existants (dans le but d'atteindre les hauteurs ensoleillées très vite), le spectacle est incroyable.

Une fois arrivé au volcan, le spectacle est saisissant. Derrière nous: la jungle, devant: le volcan et à proximité: le lac d'Arenal, le plus grand du pays.

Repas

Une fois redescendu aux abords du lac croisé au début de la rando, nous profitons d'un peu de temps pour nous baigner pendant que le repas se prépare. La baignade est très rafraichissante après l'atmosphère étouffante de la jungle.

Rafraichissante mais loin d'être reposante puisqu'un tronc au dessus de l'eau et une corde attachée à une branche permettent de se jeter dans le lagon en enchainant les figures toutes plus ratées les unes que les autres.

Une fois la baignade puis le repas terminés, nous retournons à la navette.

Parc national

L'après-midi est consacré à une ballade dans le parc national d'Arenal. Une grand partie de ce parc (probablement même l'intégralité) est privé. L'accès reste cependant possible (moyennant finance bien entendu).

La première partie de cette promenade nous emmène à une cascade. Bien que l'eau soit fraiche, il est toujours possible de s'y baigner, ce que nous ne manquons évidemment pas de faire.

Par la suite nous continuons notre déambulation qui nous amène à croiser de nombreuses "Ladies of the night" (fleurs prétendument réputée pour leur effet hallucinogène), des sortes de pintades au cou rouge (dont j'ai totalement oublié le nom), des grenouilles étranges, diverses autres plantes colorées et de superbes points de vue.

Sources chaudes

Pour terminer cette journée chargée, quoi de mieux qu'une baignade dans des sources chaudes accompagnée d'un petit cocktail local ? Rien sans doute !

Après s'être changés tant bien que mal dans la navette, on se retrouve à une quinzaine de personne en maillot de bain en plein milieu de la route. La rivière n'est pas loin cependant et se baigner dans de l'eau à 37-38°, de nuit et dans la nature est juste fantastique.

Quelques photos

Vidéo bonus

Superbe saut d'Alexis !